20/10/2017
L’hommage photographique de Pauline Maroussia à l’occasion d’Octobre Rose !

À Bordeaux, Octobre Rose vue à travers les photographies pleines de vies de Pauline Maroussia…

Elle a toujours su écrire. Plus jeune, l’écriture était son échappatoire, mais c’est finalement vers la photographie que Pauline Maroussia se tourne à l’adolescence, pour exprimer ses émotions. Un besoin qui devient passion. Une passion qui devient un quotidien et naturellement son métier depuis déjà quelques saisons. Un choix, une spécialité, elle ne photographie désormais plus que l’Amour. L’Amour sous toutes ces formes. L’apprécier, l’immortaliser puis le répandre jour après jour est son défi. Tous les ans, à l’occasion d’Octobre Rose notre photographe bordelaise, réalise une série de photographies pour parler de la sensibilisation au dépistage du cancer du sein. Parce que toutes les femmes qu’elle a croisé, touchées par le cancer du sein, ont une putain de joie de vivre. Une force immense et un amour de la vie. Un travail photographique en forme d’hommage à ces femmes et aussi un objectif de prise de conscience et de sensibilisation à toutes celles qui regarderont son travail : le dépistage précoce permet de sauver des milliers de vie.

Pour Octobre Rose, Pauline Maroussia choisi la fleur éponyme comme symbole de son hommage.

Ce mois-ci, à Bordeaux comme dans toute la France, Octobre Rose a résonné. Elle a donc prit une nouvelle fois son appareil photo et embarqué quatre filles en leur expliquant l’histoire qu’elle voulait transmettre à travers ces clichés. Se soutenir. Quoiqu’il arrive, même si le cancer est là. Représenté par ses fleurs – ses roses – qui poussent, rouge sang. Singulières et intimistes, les photographies de Pauline Maroussia présentent ses quatre héroïnes soudées, complices et souriantes à la vie. Le combat est un combat commun, constant de tout les jours. Aucune ne lâche, ne baisse les bras. Cette obstination, cette force, elles le doivent tout autant aux autres qui les accompagnent et les aiment qu’à elles-mêmes. Cette fleur à porter, à combattre, et dont personne ne veut, peut s’éviter par un dépistage précoce. Une prise de conscience tout aussi collective où chacun à sa part de responsabilité. Femmes et hommes. Mentionner simplement à vos amies et familles l’idée d’un dépistage, c’est déjà faire avancer les choses. Un échange, une discussion courte mais précieuse pour un geste, un dépistage rapide mais essentiel, pourra peut être éviter à l’une de vos proches d’accueillir l’une de ses fleurs trop lourdes à porter.

Quelques mots posés par Pauline pour parler du dépistage…

« Pour rappel… le dépistage contre le cancer du sein se fait grâce à la mammographie. C’est un acte important qui permet réellement de lutter contre celui-ci. La mammographie c’est simplement une radiographie des seins qui va permettre de détecter un cancer à un stade précoce c’est-à-dire lorsque les symptômes ne sont pas encore visibles. Plus tôt le cancer sera détecté et plus les traitements seront « légers » et efficaces. Actuellement on observe une guérison dans 90% des cas lorsque le cancer est inférieur à 1 cm et que les ganglions ne sont pas touchés. Il faut savoir que le cancer du sein est le premier cancer féminin. Chaque année on détecter 50 000 nouveaux cas et on déplore près de 12 000 décès. Pour que l’on puisse observer une diminution significative des décès du cancer du sein, il faudrait que 70 à 80% des femmes concernées par le dépistage – c’est-à-dire essentiellement les femmes de 50 à 74 ans – participent à ses campagnes de dépistage tous les deux ans. C’est gratuit, ça prend peu de temps et ça sauve des vies. »

Retrouvez les informations sur le dépistage et Octobre Rose sur…

www.cancerdusein.org
Leur Facebook : www.facebook.com/lecancerdusein
Pour connaître l’univers photographique de Pauline Maroussia : www.paulinemaroussiap.com
Son Facebook : www.facebook.com/PaulineMaroussiaP.Photographies