Les Caprices d’Amélie

Les Caprices d’Amélie : les incontournables macarons de Saint Émilion !

Fabrique artisanale, de macarons de Saint Émilion, posée au cœur de la célèbre cité médiévale, Les Caprices d’Amélie est assurément un lieu d’exception pour trouver le délice sucré qui ravira les papilles de vos invités lors de votre mariage. Présente lors de notre premier salon du mariage de Gironde qui s’était déroulé également à Saint Émilion – au Cloître des Cordeliers, cette artisane d’exception avait tout au long de notre événement proposé des dégustations de ses macarons et autres petites pâtisseries dont elle a le secret. De l’incontournable Macaron de Saint Émilion au cannelé de Bordeaux en passant par le fameux craquant aux noisettes, le plaisir se trouve dans chaque petite gourmandise qu’elle vous compose et qu’elle imagine au quotidien. Des macarons fourrés à apprécier dès le début des festivités lors du cocktail de votre mariage ou plus tard pour finir votre dîner sur une nouvelle touche sucrée. Autre possibilité confectionner des petits sachets des macarons de la fabrique Les Caprices d’Amélie qui seront un cadeau singulier et gourmand pour vos invités. Ce sera aussi l’occasion pour les invités qui ne sont pas de notre région de ramener un petit quelque chose qui montre la qualité de notre savoir faire gastronomique en Gironde.

Pour découvrir la fabrique artisanale les Caprices d’Amélie, macarons de Saint Émilion.

Pour découvrir les créations Les Caprices d’Amélie, il faudra vous rendre dans la prestigieuse ville de Saint Émilion. Sa fabrique artisanale et boutique de macarons fourrés et délices sucrés sont situées en plein cœur du centre ville – 5 rue de la Porte Bouqueyre 33330 Saint Émilion – et Amélie y sera ravie de vous y accueillir pour vous faire découvrir son univers gourmand. Cette fabrique de macarons de Saint Émilion ne possède pas de site internet mais vous pouvez vous rendre sur son compte facebook où Amélie saura être réactive à vos demandes.

amet, dictum commodo efficitur. tempus Aliquam ipsum